Cube Gallery


View More…

Julie St-Amand

Tuesday October 4th, 2011 to
Sunday October 23rd, 2011


Vernissage:

Thu Oct 6th, 2011 — 7:00 pm - 10:00 pm

preview days: Oct. 4 - 6

Julie St-Amand's rare gift is the ability to take the decaying urban landscape, and portray it with a poetry and beauty that celebrates the passage of time.
"I belong to the generation of art students who distanced ourselves from the landscape, in order to immerse ourselves in the comfort of abstraction," she says. The result is a realism that is unapologetic, yet sensitive, chaotic and calm. She manages to capture those moments of fragility in the abandoned warehouses, the rough architecture of ports and forsaken buildings that dot the urban landscape.
As a student, this Quebec City artist interned in Europe with a master painter where she developed the technique of encaustic painting which involves adding layers of wax to a palette of brilliant and diverse colours.
"Each layer of wax serves to push those landscapes into the territory of distant memory, of a fading past," says Cube curator Don Monet. "As a result, Julie St-Amand as an artist has pushed past the realm of painting landscapes. She has become an important witness to our times, a vital record-keeper."
=========

Julie St-Amand possède le rare talent de pouvoir prendre un paysage urbain en train de tomber en décrépitude et de représenter son passage dans le temps de façon poétique et avec beauté.

« Je viens d’une génération d’étudiants en arts qui veulent s’éloigner de la représentation de paysage, afin de nous plonger dans le confort de l’abstraction, » nous dit St-Amand. Le résultat est un réalisme convaincu, lequel demeure à la fois sensible, chaotique et calme. Elle est capable de capter ces moments de fragilité de ces entrepôts abandonnés et bâtiments désaffectés.

Alors qu’elle était étudiante, cette artiste de la ville de Québec fit un stage en Europe auprès de maître-peintre. Ce fut pendant à ce moment qu’elle développa la technique de la peinture encaustique, technique par laquelle on ajoute des épaisseurs de cire à une palette de couleurs brillantes et diverses.

« Chaque épaisseur de cire sert à pousser ces paysages dans les recoins lointains de la mémoire,» nous dit Don Monet, conservateur de la galerie Cube. « Ainsi, Julie St-Amand a réussi en tant qu’artiste a surpassé les domaines de peintures de paysages. Elle est devenue une témoin importante de notre époque, une archiviste primordiale. »